Les châtiments divins

Vous trouverez dans cette partie les différents châtiments divins qui ont été lancés pendant la mythologie grecque : Prométhée, Sisyphe,...


.
-Atlas-
-Ixion-
-Pandore-
-Prométhée-
-Sisyphe-
.

Atlas

Atlas supportant le monde sur ses épaules
Atlas portant le monde

Le Géant Atlas était le fils soit de Japet et la Nymphe Clyméné soit du Titan Eurymédon. Ses frères étaient Epiméthée, Prométhée et Ménoetios. Atlas était le père des Hyades et des Hespérides;

Le Géant Atlas, l'aîné des frères, connaissait bien les profondeurs de la mer; il gouvernait un royaume bordé par une côte escarpée et très vaste.

Ce territoire, l'Atlantide, se trouvait au-delà des Colonnes d'Hercule et un chapelet d'îles, où poussaient des arbres fruitiers, le séparait d'un continent plus éloigné, non relié au nôtre. Les sujets d'Atlas firent des canaux et cultivèrent une immense plaine centrale dont l'eau provenait des montagnes qui l'entouraient entièrement, excepté une ouverture sur la mer. Ils construisirent aussi des palais, des bains, des hippodromes, des ports et des temples; ils faisaient la guerre non seulement sur l'autre continent à l'ouest, mais aussi à l'est, en Égypte et en Italie.
Les Egyptiens disent qu'Atlas était le fils de Poséidon qui avait donné naissance, par Clito, cinq fois de suite, à des jumeaux; ceux-ci avaient prêté serment de fidélité à leur frère sur le sang d'un taureau sacrifié au sommet d'une colonne; et au début C'étaient des hommes extrêmement vertueux, portant avec sérénité le fardeau de leurs immenses richesses en or et en argent.

Mais un jour la cupidité et la méchanceté envahirent leur cœur et, avec la permission de Zeus, les Athéniens seuls et sans aide les vainquirent et abattirent leur puissance. Au même moment les dieux envoyèrent un déluge, qui, en un jour et une nuit, engloutit l'Atlantide tout entière; les ports et les temples furent recouverts d'une boue épaisse et il devint impossible de naviguer sur la mer.

Atlas et Ménoetios se joignirent à Cronos et aux Titans dans la guerre funeste que leur livrèrent Zeus et les dieux de l'Olympe. Zeus tua Ménoetios d'un trait de sa foudre et l'envoya dans le Tartare mais il épargna Atlas qu'il condamna à porter la voute céleste sur ses épaules pour toute l'éternité. Il l'a, depuis lors, toujours portée, sauf en une circonstance, lorsque Héraclès le remplaça temporairement lors de la récolte des pommes d'or.

Certains disent que Persée changea Atlas en pierre et en fit le mont Atlas en lui montrant la tête de la Gorgone.

--Remonter--

Ixion

Ixion, brûlant éternellement sur une roue de feu
Ixion sur la roue de feu

Ixion, fils de Phlégyas, roi des Lapithes, accepta d'épouser Dia fille d' Eionée dont il refusa les cadeaux de mariage. Ceci fit enrager son beau-père qui confisqua ses chevaux. Alors il l'invita à un festin, mais il avait aménagé devant le palais une fosse dissimulée par des branchages et où brûlait du charbon de bois; le roi Eionée qui ne se doutait de rien y tomba et périt dans la braise.

Zeus, qui s'était personnellement conduit de la même façon lorsqu'il avait été amoureux, non seulement le purifia mais le convia à sa table dans l'Olympe alors qu'il était repoussé par tout le monde et perdait la raison.

Ixion se montra ingrat et essaya de séduire Héra, mais Zeus devinant ses pensées, façonna un nuage à la forme d'Héra, et Ixion, qui était trop ivre pour remarquer que c'était une créature illusoire, s'unit à cette nuée. Il fut surpris dans ses étreintes par Zeus qui donna l'ordre à Hermès de le flageller sans pitié puis de l'attacher à une roue enflammée qui tournoierait sans cesse dans les Enfers.

La fausse Héra, par la suite appelée Néphélé, donna à Ixion Centauros, enfant proscrit, qui, lorsqu'il atteignit l'âge d'homme engendra, dit-on, des juments de Magnésie, les Centaures, dont le plus fameux était le docte Chiron.

--Remonter--

Pandore

Pandore est la première femme sur Terre, créée par Héphaïstos, selon la volonté de Zeus, pour punir la race humaine et discréditer Prométhée, qui avait volé le feu divin pour le donner aux Hommes. Pandore a été créée par Héphaïstos non seulement avec de l’argile merveilleuse mais aussi avec de l’eau. Aphrodite lui donna la beauté et le pouvoir d’être désirée par tous les hommes. Hermès lui transmit la ruse, le mensonge et la fourberie, et il avait mis en elle un cœur de chienne, symbole de l’impudence. Il lui donna aussi la voix. Athéna lui insuffla la vie, lui donna le charme fatal, lui enseigna les arts féminins (cuisine, broderie...) et l’habilla. De nombreux dieux ont participé à sa création c’est pourquoi son nom signifie «cadeau de tous» ou «tous les dons» selon différentes versions. Avant de l’envoyer sur Terre, Zeus lui remit une cassette (ou amphore selon les traductions) et lui ordonna de ne jamais l’ouvrir et de la garder précieusement.

Prométhée, ayant volé le feu divin à Zeus dit à son frère, Epiméthée, de ne jamais accepter un cadeau de la part de Zeus l’Olympien. Zeus imagina un plan infaillible, il offrit la belle Pandore à Epiméthée, qui l’accepta sans réfléchir, troublé par la beauté de celle-ci. Le piège de Zeus avait donc fonctionné.

Un jour que Pandore se trouvait seule, elle eut une envie irrésistible d’ouvrir la cassette que lui avait remise Zeus car lors de sa création Hermès avait mis en elle la curiosité. Ne sachant ce que contenait cette boîte, elle l’ouvrit et laissa s’échapper tous les malheurs du monde. Zeus savait bien ce qui était enfermé dedans et savait aussi que Prométhée avait enfermé ces maux. Lors de l’ouverture Pandore laissa s’enfuir la vieillesse, le travail, le vice, la folie, la passion, la maladie... Or l’espérance moins rapide que les autres resta prisonnière au fond de la cassette car Pandore referma la boîte aussitôt. Par cet acte, tous les Hommes furent dotés de tous ces malheurs.

--Remonter--

Prométhée

Prométhée enchainé au Caucase et se faisant dévoré le foie
Prométhée et l'aigle tortionnaire

Longtemps la terre n’appartint à personne. Mais un jour Jupiter demanda au Titan Prométhée, son «cousin germain», d’imaginer une créature qui pourrait s’y installer. Prométhée, dont le nom grec veut dire «prévoyance» est le fils du Titan Japet et d’une fille d’Océan, Asia ou Clyménè. Il a pour frères Epiméthée et Atlas et pour fils Deucalion. Celui-ci prit une boule d’argile, et de ses grosses mains malhabiles, il sculpta le premier homme. Et puis, un jour, il les a vus d’en haut, bien fragiles, tout petits sur la terre, s’agiter dans le froid, ne sachant pas faire cuire leur nourriture. Il a voulu les aider. Il a voulu leur donner le feu, même si, par jalousie des hommes, Zeus ne le voulait pas. Zeus avait peur qu’avec le feu, les hommes ne deviennent plus forts que lui. Aussi Prométhée monta-t-il sur l’Olympe. Entrant dans la forge d'Héphaïstos, il lui déroba une braise rougeoyante, la cacha dans une tige creuse de fenouil, puis il redescendit sur la Terre et offrit à l’homme le feu divin. Il leur apprit à se chauffer et à faire cuire leur nourriture. C’est alors qu’une nuit, Zeus a vu d‘en haut une lueur qui crépitait sur la Terre: c’était le feu. Il est entré dans une colère terrible :
-Si les hommes possèdent le feu, ils vont se prendre pour des dieux !
Pour se venger, il a puni Prométhée par la plus atroce des tortures. Il ordonna à Héphaïstos/ Vulcain de l’enchaîner au sommet d’une montagne du Caucase et envoya un aigle pour lui dévorer le foie, qui renaissait éternellement. Héraclés, le fils de Zeus, le délivra de ce supplice. Mais les hommes durent subir le courroux de Zeus, qui, avec Héphaïsthos, leur envoya Pandore.

--Remonter--

Tantale

Tantale, condamné à avoir éternellement faim et soif
Tantale dans son cours d'eau

Son supplice atrocement cruel. Un supplice modèle. Tantale souffre pour l'éternité. Mais Zeus dirait qu'il l'a bien mérité. A présent, il est puni en ne pouvant pas aller assez loin: il ne peut atteindre les fruits qui apaiseraient sa faim ni l'eau qui étancherait sa soif.

Autrefois, Tantale était riche et roi de Lydie. Il était fils de Zeus, et parmi tous ses enfants mortels son fils préféré. Tantale était aimé de tous les dieux et même invité souvent sur l'Olympe à festoyer avec eux. Rare privilège ! Cependant il commis une erreur qui lui fut fatale.

Il invite un soir les dieux chez lui, il leur sert un repas somptueux. La vaisselle est d'or fin, des musiciens jouent doucement de la lyre, le vin rougeoie dans les coupes... Et dans les assiettes, soudain, la plus horrible, la plus monstrueuse des nourritures: les membres rôtis de son propre petit garçon, Pelops. Les dieux l'ont immédiatement condamné à un atroce supplice. Tantale baigne pour l'éternité dans ce cours d'eau limpide, la soif le dévore et chaque fois qu'il porte ses lèvres à l'eau, elle se retire. La faim le tenaille et chaque fois qu'il tente d'attraper ces beaux fruits, ils s'éloignent. Il demeure là à jamais, la gorge brûlante et desséchée, le ventre douloureux, et l'esprit fou de désir inassouvi.

--Remonter--

Sisyphe

Sisyphe poussant son rocher jusqu'au sommet
Sisyphe pendant son perpetuel travail

Sisyphe, fils d'Eole, épousa la fille d'Atlas, Mérope, l'une des Pléiades, qui lui donna Glaucos, Ornytion et Sinon. Sisyphe possédait un beau troupeau dans l'isthme de Corinthe.

Non loin de lui vivait Autolycos, fils de Chioné, dont le frère jumeau Philammon était né des oeuvres d'Apollon, alors qu'Autolycos se disait fils d'Hermès.Autolycos était passé maître dans l'art de voler, Hermès lui avait donné le pouvoir de métamorphoser toutes les bêtes qu'il volait. Ainsi et bien que Sisyphe eût remarqué que ses propres troupeaux diminuaient tous les jours, alors que ceux d'Autolycos augmentaient, il fut tout d'abord dans l'incapacité de l'accuser de vol; un jour donc il grava, sous le sabot de ses animaux son monogramme.
Cette nuit, Autolycos se servit, comme à l'ordinaire, et, à l'aube, les empreintes de sabots sur la route fournirent à Sisyphe des preuves suffisamment concluantes pour convoquer les voisins et les prendre à témoin du vol. Il inspecta l'étable d'Autolycos, reconnut les animaux qui lui avaient été volés à leurs sabots gravés, et laissant aux témoins le soin de punir le voleur il fit le tour de la maison, y pénétra et devint l'amant de la fille d'Autolycos, Anticlée. Elle donna la vie à Ulysse et la manière dont il fut conçu explique à elle seule déjà la ruse et l'habileté qu'il sut déployer en toutes circonstances.

Sisyphe fonda Ephyra, connue par la suite sous le nom de Corinthe, et la peupla d'hommes nés de champignons.

Après que Zeus eut enlevé Egine, son père le dieu-Fleuve Asopos vint à Corinthe pour essayer de la retrouver. Sisyphe savait fort bien ce qui était arrivé à Egine mais il ne consentit à parler qu'à la condition qu'Asopos donnât une source perpétuelle à la citadelle de Corinthe. Asopos acquiesça et fit jaillir la source Pirène. Sisyphe alors lui raconta tout ce qu'il savait.

Zeus qui avait échappé de justesse à la vengeance d'Asopos, donna l'ordre à son frère Hadès de mener Sisyphe au Tartare et de lui infliger un châtiment éternel pour avoir divulgué des secrets divins. Mais Sisyphe ne voulait pas se soumettre; usant d'une ruse, il convainquit Thanatos envoyé par Hadès d'essayer des chaîne pour voir comment elles fonctionnaient et aussitôt qu'il les eut au poignet il les boucla. Ainsi Thanatos fut prisonnier dans la maison de Sisyphe pour plusieurs jours; si bien qu'à la fin, Arès, arriva en toute hâte, le délivra et remit Sisyphe entre ses griffes.

Sisyphe, cependant, avait encore un tour dans son sac. Avant de descendre au Tartare, il recommanda à Mérope, sa femme de ne pas l'enterrer; et quand il arriva au palais d'Hadès, il alla droit à Perséphone et lui déclara, qu'étant sans sépulture, il n'avait aucun droit d'être là et qu'on aurait dû le laisser sur l'autre rive du Styx aussi proposa-t-il de revenir sur terre pour y remédier. Perséphone se laissa tromper et lui accorda ce qu'il demandait; mais Sisyphe, aussitôt qu'il se trouva à nouveau sous le soleil renia sa promesse. Et, finalement, il fallut faire appel à Hermès pour le ramener de force.

Sisyphe reçut un châtiment exemplaire. Les Juges des Enfers lui montrèrent un énorme rocher, de la même taille que celui en lequel Zeus s'était changé lorsqu'il fuyait Asopos, et lui donnèrent l'ordre de le rouler en lui faisant remonter la pente jusqu'au sommet d'une colline et de le rejeter de l'autre côté pour qu'il retombe. Il n'a encore jamais réussi. Aussitôt qu'il est près d'atteindre le haut de la colline, il est rejeté en arrière sous le poids de l'énorme rocher, qui retombe tout en bas, et là, Sisyphe le reprend péniblement et doit tout recommencer.
Mérope, honteuse d'être la seule mortelle parmi les Pléiades dont le mari fût aux Enfers comme criminel, quitta ses six soeurs étoilées dans le ciel nocturne et depuis lors on ne l'a plus revue.

--Remonter--

Copyright FoeuWag. Toutes reproductions interdites sans l'accord de l'auteur.
Déposez toutes idées ou critiques ici.
Ce site est optimisé avec le navigateur Mozilla FireFox (en téléchargement gratuit ici.)
-Accueil-Remonter-